Le chemin de la guérison

Pain Christophe

Pain Frédéric

Dans son livre Des gens très bien, le romancier Alexandre Jardin, parle d'un traître de génie qui l'a beaucoup inspiré : le navigateur portugais Gil Eanes. C'est lui qui le premier a franchi le Cap de la Peur, une sorte de mur physique et
Lire plus...
Dans son livre Des gens très bien, le romancier Alexandre Jardin, parle d'un traître de génie qui l'a beaucoup inspiré : le navigateur portugais Gil Eanes. C'est lui qui le premier a franchi le Cap de la Peur, une sorte de mur physique et psychologique infranchissable situé au large du Maroc. Jusqu'alors, on croyait que la terre était plate et qu'au-delà de ce cap on tombait dans le vide ou les ténèbres. Voilà la notion qu'Eanes a dû trahir pour ouvrir le monde à nos yeux. C'est une sorte de Cap de la Peur que Christophe et Frédéric Pain nous invitent à franchir dans leur livre. En mariant ostéopathie énergétique et homéopathie, en se rendant compte que ce n'est pas une personne qui est malade mais un système, en soignant un enfant pour guérir un parent, en intervenant sur un conjoint pour guérir l'autre, ils nous font entrer dans un monde de découverte fabuleux. Bien entendu, ce sont là des choses que nous savions, mais ici ces notions sont mises en pratique afin de permettre des solutions inattendues. Car, à l'instar de la plupart des découvreurs, c'est à partir de la pratique quotidienne et au hasard des observations et remises en question que les deux frères progressent et continuent à progresser. Alors, je vous invite à franchir le cap d'un nouveau possible avec eux. Votre première découverte sera que vos yeux vous trahissent, car au-delà de l'évidence qu'ils vous présentent, le monde n'est pas tant physique que vibratoire, énergétique. Une fois cette notion comprise le chemin de la guérison peut s'ouvrir plus grand que vous ne pouviez l'espérer. - Guy Corneau.
Dans son livre Des gens très bien, le romancier Alexandre Jardin, parle d'un traître de génie qui l'a beaucoup inspiré : le navigateur portugais Gil Eanes. C'est lui qui le premier a franchi le Cap de la Peur, une sorte de mur physique et psychologique infranchissable situé au large du Maroc. Jusqu'alors, on croyait que la terre était plate et qu'au-delà de ce cap on tombait dans le vide ou les ténèbres. Voilà la notion qu'Eanes a dû trahir pour ouvrir le monde à nos yeux. C'est une sorte de Cap de la Peur que Christophe et Frédéric Pain nous invitent à franchir dans leur livre. En mariant ostéopathie énergétique et homéopathie, en se rendant compte que ce n'est pas une personne qui est malade mais un système, en soignant un enfant pour guérir un parent, en intervenant sur un conjoint pour guérir l'autre, ils nous font entrer dans un monde de découverte fabuleux. Bien entendu, ce sont là des choses que nous savions, mais ici ces notions sont mises en pratique afin de permettre des solutions inattendues. Car, à l'instar de la plupart des découvreurs, c'est à partir de la pratique quotidienne et au hasard des observations et remises en question que les deux frères progressent et continuent à progresser. Alors, je vous invite à franchir le cap d'un nouveau possible avec eux. Votre première découverte sera que vos yeux vous trahissent, car au-delà de l'évidence qu'ils vous présentent, le monde n'est pas tant physique que vibratoire, énergétique. Une fois cette notion comprise le chemin de la guérison peut s'ouvrir plus grand que vous ne pouviez l'espérer. - Guy Corneau.
20,30 €

En stock

OU

ÉDITION  : Quintessence / RÉFÉRENCE  : 31125 / ISBN  :  9782358050494 / FORMAT : 15 x 23 cm / NOMBRE DE PAGES  :  284 / DATE DE PARUTION  :  06-10-2011


L’auteur

Pain Christophe

Pain Frédéric

En savoir plus sur ce sujet