L’apologie de la mort

Apprendre à mourir, dépasser ses peurs pour mieux apprendre à vivre

L’expérience de mort symbolique pour évoluer vers un nouveau paradigme.
Connaître et comprendre la mort, non pas comme une finalité ou une fatalité, mais comme un processus évolutif qui nous permet d’apprendre à vivre pleinement, d’avancer et de grandir chaque jour un peu
Lire plus...

Connaître et comprendre la mort, non pas comme une finalité ou une fatalité, mais comme un processus évolutif qui nous permet d’apprendre à vivre pleinement, d’avancer et de grandir chaque jour un peu plus.
Accepter la mort dans notre vie est une manière de transcender notre peur de vivre, d’avancer vers cet inconnu qui ne s’est pas encore construit. La mort est une transformation, un passage vers quelque chose de nouveau, exactement comme les changements dans nos vies sont des transformations qui s’opèrent lorsqu’une partie de nous meurt pour laisser la place à quelque chose de plus proche de qui nous voulons vraiment être.
La mort est un processus de vie, et l’exclure de nos réalités personnelles ou sociétales reviendrait à ne laisser la place qu’à la peur d’une finalité, la peur d’une extinction, la peur de vivre pour ne pas risquer de mourir, sans pourtant craindre de mourir sans jamais avoir vécu.
Né d’une expérience personnelle, L’apologie de la mort, c’est une réflexion qui permet d’avancer vers un changement de paradigme.

Connaître et comprendre la mort, non pas comme une finalité ou une fatalité, mais comme un processus évolutif qui nous permet d’apprendre à vivre pleinement, d’avancer et de grandir chaque jour un peu plus.
Accepter la mort dans notre vie est une manière de transcender notre peur de vivre, d’avancer vers cet inconnu qui ne s’est pas encore construit. La mort est une transformation, un passage vers quelque chose de nouveau, exactement comme les changements dans nos vies sont des transformations qui s’opèrent lorsqu’une partie de nous meurt pour laisser la place à quelque chose de plus proche de qui nous voulons vraiment être.
La mort est un processus de vie, et l’exclure de nos réalités personnelles ou sociétales reviendrait à ne laisser la place qu’à la peur d’une finalité, la peur d’une extinction, la peur de vivre pour ne pas risquer de mourir, sans pourtant craindre de mourir sans jamais avoir vécu.
Né d’une expérience personnelle, L’apologie de la mort, c’est une réflexion qui permet d’avancer vers un changement de paradigme.

16,00 €

À paraître

OU

ÉDITION  : Quintessence / RÉFÉRENCE  : 71249 / ISBN  :  9782358052627 / FORMAT : 15 x 23.0000 cm / NOMBRE DE PAGES  :  208 / DATE DE PARUTION  :  17-11-2021